Presentation du PicooZ Tandem Z-1

Voici donc comme promis la seconde présentation des nouveaux modèles Silverlit.
En exclu donc, avec toujours une grosse dédicace à OpenPlay.fr :
Le PicooZ TandemZ-1

On commence en souplesse: Hop, la boite. Et déjà, ça le fait… :D

   

L’appareil fait très « classe ». Tout comme pour le MX-1, la finition est bien meilleure et beaucoup plus travaillée que sur les Picooz 1ere génération. Si ce n’était pas flagrant sur le MX-1 du fait de sa petite taille, on remarque vraiment ce très bon niveau de détails sur ce modèle XL.

   

On n’est plus du tout sur la découpe polystyrène grossière des premiers modèles. Ici, le cadre est moulé et reprend très bien les détails.  Vous remarquerez sur l’avant de l’appareil, une petite lanterne bleue, qui s’éclaire (ou pas) depuis la télécommande.

Les hélices sont légèrement désaxées pour la stabilité. Enfin, parce que ça doit pas être simple de gérer un tel engin, Silverlit a ajouté deux langues plastiques, à l’avant et l’arrière de l’appareil, afin également de le stabiliser. Mais j’ai plutôt des réserves quant à leur efficacité (à tester sans).

Sur la télécommande, encore des nouveautés ! D’abord les commandes de bases: On monte, on descend, on va à droite, à gauche ET! on avance. Et oui le stick droit permet également de faire avancer le Tandem Z-1. Un doute est levé, le tandem est bien 3 voies. Bonne nouvelle!

Sur la commande, on note aussi le bouton « Light » qui permet d’allumer la lanterne en vol de nuit, d’un bleu/violet du plus bel effet :) . Last but not least, le réglage du Trim, qui cette fois ce fait via des molettes situées sur les classiques gâchettes L et R de nos tendres consoles virtuelles. Le réglage permet de jouer sur un trim avant/arrière et un trim gauche/droite, qui ce dernier change l’axe des rotors, qui s’orientent en direct de façon impressionnante.

Et voilà, en conclusion de ce déballage, je dirai là encore que l’impression est excellente ! L’engin est vraiment propre et bien fini, on « apprécie » l’objet ce qu’était pas vraiment le cas sur les moins sexy premières générations. Ensuite, de la nouveauté: 3 voies, une lumière, un trim original et surtout deux rotors! Silverlit n’a pas lésigné sur les innovation et nous propose un engin d’abord original, mais aussi avec de vrais nouveautés qui ne donne qu’une envie.. l’essayer!

Première injection, c’est parti !


Ces Picooz peuvent aussi vous intéresser:
Fatal error: Call to undefined function similar_posts() in /home/superinsolite/picooz/wp-content/themes/blue-city/single.php on line 49